Le programme de suivi de carrière des athlètes créé par le CIO

Le programme de suivi de carrière des athlètes (programme ACP) créé par le CIO traverse l'Atlantique avec des séminaires organisés au cours des deux prochains mois au Panama, au Costa Rica, au Honduras, au Nicaragua, au Guatemala et au Pérou suite à leur tenue réussie au Rwanda, en Côte d'Ivoire et au Cameroun. Destinés aux athlètes de ces pays, ces séminaires de sensibilisation leur apportent un soutien et leur donnent des conseils pratiques pour les informer et les autonomiser afin qu'ils commencent à planifier assez tôt leur vie après le sport.
Bon nombre d'athlètes consacrent l'essentiel de leur temps à l'entraînement – parfois au détriment de leurs études ou de la recherche d'un emploi. Que se passe-t-il lorsque vient le moment de la retraite sportive ? Que faire ensuite ? Tous les athlètes doivent à un moment ou à un autre répondre à ces questions. C'est à cet instant que le programme ACP entre en jeu.
Soutenir les athlètes, que ce soit sur l'aire de compétition ou au-delà, est l'un des objectifs principaux du Comité International Olympique (CIO). Cette mission a même été renforcée avec l'adoption en décembre dernier de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique. Le programme ACP du CIO, a pour but de soutenir les athlètes qui se préparent pour leur reconversion ou sont en train de la vivre. De l'art de concilier deux carrières à la préparation d'une future carrière après le sport, le programme ACP propose des ressources ainsi qu'une formation aux athlètes pour qu'ils développent leurs compétences de vie et optimisent les possibilités d'études et d'emplois qui s'offrent à eux.
Sur la route du programme ACP
Au cours de la 9e Convention internationale des sports africains à Kigali, Rwanda, environ 30 athlètes ont pris part pendant deux jours à un séminaire ACP. Claudia Bokel, membre de la commission exécutive du CIO, Amadou Dia Ba, président de la commission des athlètes de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA), et Kady Tounkara, membre de cette même commission, ont assisté à ce séminaire, organisé conjointement avec le CNO du Rwanda. Des ateliers de sensibilisation ont également eu lieu au Cameroun et en Côte d'Ivoire.
Le capitaine de l'équipe nationale de taekwondo du Cameroun, Nyamsik Valery, a déclaré à cette occasion : "Participer à l'atelier organisé ici au Cameroun m'a permis de voir les choses sous un autre angle. Je vous remercie d'avoir partagé avec nous des aspects essentiels de nos vies."
Dans le cadre du programme ACP, un atelier intitulé "la vie après le sport" s'est aussi tenu à Caracas, Venezuela. Cet atelier, dont le coup d'envoi a été donné par le président du CNO vénézuélien, Eduardo Alvarez, et le champion du monde de karaté, Antonio Diaz, a ensuite été animé par Mauricio Rivas, un escrimeur et psychologue qui dirige le programme pour l'Amérique latine. Mauricio Rivas a ainsi partagé son expérience avec les athlètes présents, lesquels ont également participé à des ateliers pédagogiques visant à les informer et à les aider à se préparer pour une carrière professionnelle après leur carrière dans le sport de compétition.

Programme de soutien aux réfugiés

La réinstallation est un dispositif spécifique de protection de réfugiés identifiés par le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) qui identifie les besoins et les soumets aux gouvernements ou autres organisations non gouvernementales. Quant au Mouvement Olympique camerounais, le CNOSC organise des activités physiques et sportives pour les réfugiés notamment les réfugiés Centrafricains et Nigérians. On note à cet effet la participation remarquable de ces derniers aux derniers DIXIADES Ebolowa 2016, et bien plus, pour les prochains jeux des DIXIADES Bafoussam 2018 qui se tiendront à partir du 15 décembre, tout est mis en œuvre pour une participation réussie pour ces derniers (du point de vue de leur transport, logement, nutrition et surtout de leur performance sportive).

A PROPOS DE NOUS

logo EN

CNOSC ! Site officiel d'information 

  • HOTLINE : + 237 222 21 22 05
  • BP : 528 Yaoundé
  • Email : infos@cnosc.org

Connectez vous

Notre Newsletter

Le CNOSC en images

We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree